Comment devenir développeur web ?

Accueil » FAQ : toutes les réponses à vos questions » Comment devenir développeur web ?

Contactez-nous pour en savoir plus sur nos programmes

Vous souhaitez nous rejoindre ?

Etudes et formations : comment devenir développeur web ?

Nombreuses sont les formations existantes pour devenir développeur web. Dans la grande majorité des cas, il est préférable d’avoir obtenu un Bac +2 (soit un BTS ou un DTU informatique qui constitue une mise à niveau), pour ensuite poursuivre une spécialisation avec un Master 2 informatique.

D’autres écoles, ou centres de formation, proposent des cursus plus ou moins longs selon les compétences initiales de l’élève (en présentiel ou à distance). Il n’existe donc pas un seul chemin pour exercer ce métier. Les éléments indispensables pour se lancer dans un tel parcours sont avant tout la passion de l’informatique, une solide culture web et l’apprentissage des différents langages de création web (HTML, Javascript, CSS…). 

A noter que beaucoup de petites et moyennes entreprises ne cherchent pas forcément les plus qualifiés ou les plus diplômés. La compétence et l’autonomie priment, c’est pourquoi nombre de professionnels sont autodidactes et ont préféré réaliser une formation courte pour apprendre les différents langages de programmation.

Est-ce qu’il existe des formations professionnalisantes pour se reconvertir en développeur web ? 

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle dans le développement web, un étudiant à le choix entre plusieurs cursus. Avant d’entamer sa formation, l’élève doit harmoniser ses connaissances via :

  • un BTS Services informatiques aux organisations – Parcours solutions logicielles et applications métiers
  • un BTS Services informatiques aux organisations – Parcours solutions d’infrastructures systèmes et réseau
  • ou un DUT informatique

Par la suite, il est possible de réaliser un Bac +3 en école d’ingénieur en choisissant ses spécialités, selon son désir d’orientation :

  • Bachelor développeur front-End
  • Bachelor concepteur d’applications mobile

A ce titre, l’ECE propose un Bachelor développement web et mobile permettant d’acquérir toutes les compétences nécessaires à la mise en production d’une application mobile, et gérer ainsi toutes les étapes de conception.

  • Bachelor chef de projet Logiciel et Réseaux
  • Licence pro Métiers de l’internet

La formation Bac +3 peut se prolonger de deux années supplémentaires pour s’enrichir de spécialisations

  • Master chef de projet Web
  • Master développement du SI
  • Master informatique
  • MBA développeur digital

Est-ce que le salaire d’un développeur web est attractif ?

Un développeur web touche, en début de carrière, une rémunération comprise entre 35 000 et 45 000 euros brut. Soit 3000 à 3700 euros brut par mois. Bien entendu, ce salaire est relatif à l’expérience et à la localisation de l’entreprise. Autre variable d’ajustement, les langages maîtrisés par le développeur. Ceux-ci vont jouer fortement sur son taux de rémunération. 

Les plus expérimentés voient leur rémunération évoluer vers des sommes avoisinant les 65 000 euros brut par an, soit un salaire d’à peu près 5 500 euros brut (35 euros de l’heure).

Il est clair qu’un développeur web jouit, d’une manière générale, d’une bonne rémunération et d’ augmentations salariales intéressantes au cours de sa carrière. Les évolutions de postes sont nombreuses et l’employabilité assurée.

Développeur web : est-ce qu’il vaut mieux être développeur front-end, développeur back-end ou développeur full-stack ?

Face à la complexité technique des récents projets web, il est devenu nécessaire de découper le métier en plusieurs qualifications.

  • Le développeur Backend va travailler avec des langages serveurs. Son travail n’est pas directement visible par l’utilisateur, il agit sur les rouages internes de la plateforme. Son rôle est de coder des opérations qui seront exécutées par le serveur. Il est aussi chargé de la sécurité du code. En effet, il est la dernière barrière avant le traitement et le renvoi d’un résultat face à une demande.
  • Le développeur Front end est indissociable du Backend. A la différence du premier, son rôle est d’agir directement sur l’interface par laquelle passe l’utilisateur. Il met en place une structure pour afficher les données à l’écran. Il crée les menus, les boutons, les champs de formulaires et programme des interactions sécurisées avec la plateforme.
  • Le développeur Fullstack condense les deux compétences et en rajoute quelques-unes. C’est un véritable couteau Suisse du développement. En plus de savoir réaliser des actions Backend et Frontend, il peut également s’approprier des compétences autres du secteur tel que :
    – Graphiste
    – Chef de projet
    – Administrateur de base de données …

Pour un employeur, un développeur Fullstack est bien plus intéressant tant il est économique. Pour autant, sa capacité à gérer beaucoup de domaines peut rendre son travail qualitativement plus faible, mais avec un plus haut rendement. Le full stack est donc moins expert que ses prédécesseurs, mais plus versatile. Il a plus de chance d’être engagé grâce à sa capacité d’adaptation mais reste moins compétent que les deux domaines précités. C’est une question de choix. Le secteur aura cependant toujours besoin de développeurs experts et spécialisés tel que les Frontend et Backend.

En savoir plus sur la formation web

Mis à jour le 19 mai 2022