Quelle licence faire pour entrer dans une école d’ingénieur ?

Accueil » FAQ : toutes les réponses à vos questions » Quelle licence faire pour entrer dans une école d’ingénieur ?

Contactez-nous pour en savoir plus sur nos programmes

Vous souhaitez nous rejoindre ?

Quelle licence privilégier pour entrer dans une école d’ingénieur ?

Lorsque l’on souhaite intégrer une école d’ingénieur après une licence, l’admission se fait sur dossier et concours. Les places sont alors limitées.  

En général, afin d’intégrer une école d’ingénieur, il est préférable de réaliser :

  • Une licence en sciences et technologies (certaines licences professionnelles peuvent être acceptées) ;
  • Les titulaires de BTSA (Brevets de technicien supérieur agricole) qui réussissent les concours réalisent en général une prépa ATS en biologie ;
  • On peut aussi compter les DUT (Diplôme universitaire de technologie) chimie, génie biologique, génie chimique-génie des procédés, et hygiène, sécurité, environnement qui ont pu explorer les matières nécessaires au bon suivi d’une formation en école d’ingénieur.

Pour résumer, il est important que la licence réalisée par l’étudiant permette des acquis solides en mathématiques, physique et informatique. Ces bases sont à associer à des enseignements en génie civil, génie des matériaux, génie industriel, robotique, systèmes intelligents, selon les parcours proposés par les différentes universités.

Est-ce qu’il vaut mieux faire une classe préparatoire ou une licence pour rentrer dans une école d’ingénieur ?

La voie la plus simple demeure celle de la classe préparatoire intégrée pour entrer dans une école d’ingénieur. 

Il est possible d’intégrer un cursus en école d’ingénieur après une licence (Bac+3), ou bien même un Bac +1, +2, +3 et +4.
Les procédés de réorientation sont toutefois des procédures individuelles qui peuvent être coûteuses et fastidieuses en termes de démarches administratives pour l’étudiant. 
Par ailleurs, dès lors que l’étudiant intègre une école d’ingénieur après une licence, il est possible qu’une remise à niveau soit demandée en mathématiques avec l’analyse et l’algèbre, en sciences et en physique à travers l’électromagnétisme.

Une classe préparatoire pour rentrer en école d’ingénieur

Il existe deux modèles de classe préparatoire : 

  • Les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) qui est en général le choix privilégié des étudiants après le Bac. Toutefois, il ne s’agit plus d’une voie prioritaire. Les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles permettent de préparer les concours d’entrée des écoles d’ingénieurs ; 
  • La prépa intégrée de l’ECE qui permet d’intégrer une seule fois l’école. Dès lors que l’étudiant a intégré la prépa de l’ECE, alors il n’a plus besoin de passer les concours ou bien de déposer un nouveau dossier. Par ailleurs, un stage obligatoire est demandé aux élèves dès la deuxième année de classe préparatoire. 

La prépa intégrée de l’ECE

La prépa intégrée de l’ECE propose un équilibre entre les matières : les mathématiques, la physique, l’informatique, la physique appliquée ou encore, les langues étrangères et le projet de l’étudiant. 
Le but étant que l’étudiant acquiert les premières compétences d’un ingénieur, dès le début de ses études. Pour cela, l’ECE propose différents formats pédagogiques pour l’accompagner : des cours interactifs avec des questions et des exercices de groupe et individuels, l’intervention orale d’élèves, ou encore, des quiz.

Est-ce qu’une école d’ingénieur propose des formations professionnalisantes ?

L’enseignement en école d’ingénieur propose un mélange entre enseignements théoriques et mise en pratique. 

Les stages en entreprise

D’abord, les formations professionnalisantes de l’ECE demandent chaque année à ses étudiants de réaliser un stage entre 5 semaines et 6 mois.

Selon le niveau d’études, il est demandé :

  • En Licence 1, de réaliser un stage facultatif en fin d’année scolaire ; 
  • En Licence 2, d’effectuer un stage de découverte en entreprise entre 5 et 6 semaines ;
  • En Licence 3, de rejoindre une entreprise pour comprendre son organisation entre 6 et 8 semaines ;
  • En Master 1, de suivre un stage technique pendant 4 mois ; 
  • Puis en Master 2, d’accomplir un stage en tant qu’Ingénieur pendant 6 mois.   

ECE : une école proche des entreprises

L’ECE est une école qui ne cesse de nouer des points de contact avec les entreprises, notamment par : 

  • Des Alumnis comme réseau que sont tous les anciens étudiants de l’école. Cette force permet de trouver un stage et un premier emploi plus facilement ;
  • La possibilité de réaliser son cursus en alternance
  • Des projets avec les étudiants liés aux problématiques technologiques ou de R&D (recherches et dévelopement) ;
  • L’intervention de professeurs, experts et professionnels lors des enseignements ou bien de table rondes métiers ; 
  • Un accompagnement et une mise en relation avec les entreprises dans la recherche de stage et d’emploi ;
  • Ou encore, un accompagnement pratique des étudiants dans leurs démarches d’insertion professionnelle : un career center regroupant toutes les offres de travail, des ateliers pour les outils de recrutement comme la réalisation d’un CV, l’écriture d’une lettre de motivation ou encore la construction d’un profil Linkedin.

En quelques chiffres, l’ECE constate que 9 étudiants sur 10 sont recrutés avant la fin de leur cursus scolaire et que 98 % des étudiants ont pu trouver leur premier travail avant même de recevoir leur diplôme.

Le parcours en apprentissage

Afin de se professionnaliser, les étudiants peuvent réaliser un apprentissage en entreprise simultanément à leurs années d’études. Dans ce cas, les élèves pourront alterner entre l’ECE et l’entreprise qui accueille. Ces contrats permettent, notamment de ne pas payer les frais de scolarité, qui sont pris en charge par l’entreprise qui souhaite recruter l’étudiant.
Les élèves apprentis sont d’ailleurs rémunérés selon leurs années d’étude et leur âge.

La formation à l’international

Une formation internationale permet aussi de se professionnaliser, et d’avoir un avantage concurrentiel face aux autres étudiants, à cet effet l’ECE propose de : 

  • Se former à l’international, en partant en échange dès les premières années d’intégration. L’ECE a par ailleurs noué plus de 150 accords avec des universités internationales ;
  • Se confronter aux langues étrangères au plus tôt avec des enseignements en anglais et le choix obligatoire d’une seconde langue vivante ; 
  • Se spécialiser avec une mineure nommée « International ».

En résumé : quelles sont les différentes voies d’accès à une école d’ingénieur ?

Pour résumer, il est possible de rejoindre une école d’ingénieur par plusieurs moyens : 

  • La prépa intégrée proposée par l’ECE après le Bac, sur concours et dossier ;
  • Après les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE), sur concours et dossier ;
  • Sur concours et dossier après un cursus de Licence 1, Licence 2, Licence 3 et Master 1.

En savoir plus sur la formation ingénieur

Mis à jour le 19 mai 2022