ece paris ecole ingenieurs

ECE DATING

1 HEURE POUR VOUS CONSEILLER

 

L’ECE Paris propose de vous aider à faire vos choix d’orientation à travers des rencontres personnalisées.

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

17/12/2016

Samedi

28/01/2017

Samedi

25/02/2017

Samedi

18/03/2017

Samedi

20/05/2017

Sur rendez-vous, en fin de journée vous serez alors contacté(e) par le Service des Admissions de l'ECE afin de convenir ensemble d'un rendez-vous.

PORTES OUVERTES

1 JOUR POUR DECOUVRIR L’ECE PARIS

 

Venez à la rencontre de l’ECE Paris pour découvrir la formation d’ingénieur (programme, projets, international, débouchés…).

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

17/12/2016

Samedi

28/01/2017

Samedi

25/02/2017

Samedi

18/03/2017

Samedi

20/05/2017

ECE T@STING

2 JOURS POUR VIVRE COMME UN ELEVE-INGENIEUR

 

Mettez-vous dans la peau d’un élève-ingénieur et venez tester les études d’ingénieur.

je sélectionne
la date souhaitée

Mercredi

04/01/2017

Mardi

07/02/2017

Mercredi

01/03/2017

Mardi

11/04/2017

Mercredi

03/05/2017

contact

  • ECE Paris
    Immeuble POLLUX
    37, Quai de Grenelle
    75015 Paris

    Tel : 01 44 39 06 00
    Fax : 01 42 22 59 02

    www.ece.fr - contact@ece.fr

    Établissement d’enseignement supérieur privé, reconnu par l’État, habilité
    par la Commission des Titres (CTI) à délivrer le diplôme d’ingénieur.

besoin d'une information spécifique .

Vous êtes ,
vous souhaitez

Demande de doc > CANDIDATS INTERNATIONAUX

  • * Champs obligatoires suivant

les actualités
Vie étudiante

Journal de bord d’un élève ingénieur de l’ECE Paris qui a participé à la Course Croisière Edhec

22
Mai

 

L'association Yacht Club de l'ECE Paris à la course croisière EDHEC

 

Hadrien Jammet : «  Je suis membre de l’association Yacht Club ECE et élève en deuxième année du cycle ingénieur à l’ECE Paris. J’ai participé à la Course Croisière Edhec du 19 au 27 avril dernier et j’ai décidé de vous faire partager mon incroyable expérience à travers mon journal de bord»

 

 

Convoyage aller - Yacht Club - ECE Paris Convoyage aller

A Auray, nous rencontrons Florent Paquier, notre futur skipper, et deux de ses camarades qui vont nous aider à monter le bateau jusqu’à Brest. Au programme : des rafales puissantes, des vagues de 2 mètres et une navigation de nuit sous les étoiles.

Nous arrivons le lendemain au port du Moulin Blanc à Brest pendant que le reste de l’équipage nous rejoint peu à peu.

 

Jour 0 Entrainement Jour 0 : Entrainement

 

Programme de la journée : navigation dès l’aube pour nous entrainer et définir nos rôles au sein du voilier que nous occuperons tout au long de cette semaine de régates.

 

 

 

Après avoir jaugé nos capacités, Florent, notre skipper décide de nous attribuer les rôles suivants :

– Tanguy PRACHE : #1
– Carl KEY ABERG : #2
– Nadège GARGOT : Piano
– Pierre VARLET : Régleur Génois et Spi
– Hadrien JAMMET : Embraque
– Victor SIMONNET : Régleur GV
– Yasmine DJAMOURI : Navigation et Stratégie
– Florent PAQUIER : Skipper

Petite pause pour le déjeuner et nous repartons de plus belle pour une régate d’entrainement afin de mettre immédiatement en application les consignes de Florent et tester nos capacités en conditions de courses.

Malgré quelques manœuvres qui ne passent pas forcement bien, nous nous en sortons et nous sommes plutôt efficaces et nous plaçons plutôt honorablement.

2013-barre-yatch-club-ece-3Jour 1 : Première journée de course

Aujourd’hui première journée de course ! Malheureusement le peu de vent repousse le début des courses à 13h. Notre première performance n’était pas brillante car de nombreuses manœuvres n’ont pas été réussies.

Dépités par notre première performance, nous améliorons considérablement notre seconde course.

 

2013-pont-yatch-club-ece-3Jour 2 : Un petit coup de spi

Aujourd’hui, le programme prévoit que nous naviguions vers Douarnenez, notre village étape, pour y passer la soirée.

Départ de Moulin Blanc à 10h30 pour rejoindre le départ de l’étape au moteur.

Nous en profitons pour naviguer aux cotés de l’équipage de l’ESCD3A-ETICCA avec qui nous organisons des épreuves pour départager nos skipper et nos équipages : concours de vitesse de grimper de mât, concours de tenue en équilibre à la proue, combat aérien au-dessus de la mer faisant s’affronter les skippers attachés aux drisses de spi, etc.

Nous arrivons finalement au départ de l’épreuve qui nous amène au village étape.
Nous réussissons un départ incroyable en nous plaçant dans le peloton de tête. Mais rapidement un défaut de voilure, un manque de vent nous ralentit et nous classe finalement dans le milieu de peloton.

 

2013-abordage-yatch-club-ece Jour 3 : On aurait voulu se prendre un vent

Aujourd’hui nous repartons de Douarnenez. Cependant pas de vent aujourd’hui. Du coup la totalité de la traversée se fait au moteur.

Nous en profitons pour distribuer des goodies de LOGWARE à d’autres bateaux.

 

Notre solution choc pour une communication réussie et qui reste dans les mémoires en 6 étapes:
Etape 1 : Sangler un équipier à la drisse de spi
Etape 2 : S’approcher d’un bateau sur son coté
Etape 3 : Envoyer l’équipier distribuer les goodies (ici en l’occurrence des freesby) en se balançant au-dessus de l’eau
Etape 4 : Donner le paquet
Etape 5 : Repartir sur notre bateau
Etape 6 : Recommencer

 

2013-equipage-yatch-club-eceJour 4 : de la casse mais pas pour nous

Un départ est annoncé à 14h. Nous partons donc pour deux courses consécutives sous un vent qui se lève de plus en plus.

Cette fois les deux courses se passent bien. Cependant ce n’est pas le cas pour tout le monde. Un bateau casse son étai risquant de démâter et deux collisions ont lieux autour de nous.

Nous rentrons après ces deux épreuves satisfaisantes et profitons d’un diner mexicain offert par l’organisation.

 

2013-coucher-soleil-yatch-club-eceJour 5 : Convoyage retour

Après avoir été bloqués par un manque de vent hier, c’est son excès qui nous bloque au port aujourd’hui. En effet, au vu de la casse de la veille par vent moyen, l’organisation craint les conséquences d’un vent fort et décide de ne pas organiser de course. Chacun occupe donc sa journée comme il peut jusqu’au début de soirée.

C’est à 18h30 que l’équipage se sépare en deux groupes. Carl, Nadège, Yasmine et Florent restent sur place, certains pour amener la voiture qui nous a servi toute la semaine à la Trinité et d’autres pour prendre un train à Brest. Le reste de l’équipage (Pierre, Tanguy, Victor et moi-même) prend la mer pour le convoyage retour.

Lors de la première partie de ce convoyage nous nous faisons secouer par la houle. Puis nous enchainons sur un bord de plusieurs heures avec le vent dans le dos. Alternant entre voile et moteur pour conserver du courant et pour pallier le manque de vent par moment, nous arrivons à la Trinité vers 16h.

Finalement nous pouvons finalement rendre le bateau et rentrer à Paris la tête pleine de souvenirs de cette belle semaine.