Guide pour devenir ingénieur en cybersécurité

Accueil » FAQ : toutes les réponses à vos questions » Guide pour devenir ingénieur en cybersécurité

Contactez-nous pour en savoir plus sur nos programmes

Vous souhaitez nous rejoindre ?

En quoi consiste le métier d’ingénieur cybersécurité ?

Dans un monde toujours plus digitalisé, les interfaces numériques prennent une place prépondérante dans nos échanges quotidiens ainsi que dans notre vie professionnelle.

L’ ingénieur en cybersécurité tient un rôle majeur dans la protection contre les menaces d’intrusion. Que ce soit sur les sites, les applications ou les logiciels, son rôle l’amène à identifier et prévenir tous types de failles de sécurité. Il est amené à développer des méthodes pour parer à tout danger, ainsi que sensibiliser ses collaborateurs aux bonnes pratiques de sécurisation numérique. Dans un monde aussi évolutif que celui de l’informatique, il est amené également à surveiller tous les nouveaux outils pour rendre plus performant ses méthodes de protection.

Quelles sont les responsabilités de l’ingénieur de la cybersécurité ?

En véritable chef de projet, l’ingénieur en cybersécurité assure plusieurs casquette :

  • étudier et analyser  les divers menaces de cyber attaques
  • diriger les équipes techniques dans un processus de cyberdéfense des systèmes informatiques en place.
  • développer des méthodes de sécurisation adapté et exploitable par tous
  • mettre en oeuvre toutes les solutions du Security Operating Center
  • participer à la rédaction de rapports d’activité
  • identifier les mécanismes de cyberattaques, analyser leur source, réparer les systèmes infectés
  • mettre en place une veille constante face aux probables menaces

Quelles sont les études pour travailler dans la cybersécurité ?

Il est indispensable d’avoir un niveau Bac pour se lancer dans des études d’ingénierie. Une fois obtenue, l’élève peut se lancer dans un cycle préparatoire sur deux ans pour harmoniser ses connaissances générales avant de se spécialiser en fin d’études, via un Master ou une Licence. Il suit alors un cycle ingénieur sur trois ans, via des grandes écoles d’études supérieures ou en Université. Dans ce cas précis, il lui faudra choisir en matière principale (dites Majeure) Cybersécurité. Sa spécialisation s’effectue par l’apprentissage de différentes matières :

  • Sécurité des réseaux et de systèmes
  • Management
  • Droit et norme de sécurité
  • programmation sécurisée

Pour un Bac + 3, le candidat a le choix entre plusieurs Licence professionnelle informatique. 3 options sont possibles :  

  • Licence générale informatique, parcours cyberdéfense
  • Licence pro Métiers de l’informatique
  • Bachelor informatique, spécialité “sécurité informatique”

Pour un Bac +5, Différents cycle axé sur la cybersécurité sont disponibles :

  • CDSI – Master Cyberdéfense et sécurité de l’information 
  • MSC  Cybersécurité
  • MBA –  Management de la sécurité des données numériques    

Bien évidemment, l’enseignement n’est pas seulement théorique, la pratique tient une place très importante pour rendre la formation professionnalisante et nombre d’acteurs majeurs du secteur assurent l’enseignement. Travaux de groupe et stage en entreprise valident les acquis et placent l’étudiant au cœur de la réalité professionnelle. En alternance, l’étudiant peut exercer un stage jusqu’à 15 mois.

Quels sont les niveaux de rémunération dans le secteur de la cybersécurité ?

L’ingénierie est un des secteurs les moins touchés par le chômage. La demande est en constante progression et les domaines que couvre le secteur sont extrêmement nombreux. Ainsi, au bout de 3 mois en moyenne, un jeune ingénieur diplômé en cybersécurité trouve un emploi dans sa branche. En début de parcours, un ingénieur peut envisager un salaire d’environ 43 000 euros brut par an. Avec les nombreuses possibilités d’évolutions, ce salaire peut doubler au cours de sa carrière. Bien évidemment, ce chiffre est relatif au niveau d’expérience, aux écoles parcourues et à la taille de l’entreprise.

Quelles sont les qualités d’un bon ingénieur en cybersécurité ?

  • Ancré au cœur du monde informatique, l’ingénieur en cybersécurité doit connaître les outils et les plateformes informatiques incontournables afin de les exploiter au mieux. La maîtrise de ces logiciels est donc indispensables : 
    – Os Windows
    – Linux
    – Wireshark
    – Python
    – Perl…
  • Exerçant un métier demandant beaucoup de précision et de minutie, l’ingénieur doit obligatoirement faire preuve de rigueur, d’organisation et d’éthique. En effet, la sécurité étant au cœur de son activité, il doit se faire le plus protecteur et discret quant aux données des entreprises.
  • La logique lui permettra d’analyser et d’identifier le type de menaces qui peuvent peser sur un système informatique. Une vision générale et précise lui permet  de déterminer la source d’ un incident et de réagir de la manière la plus efficace et judicieuse.

Le travail en équipe est particulièrement présent dans le métier d’ingénieur en cybersécurité. Ainsi, il doit faire preuve de pédagogie, d’écoute et d’adaptabilité. Son rôle de leader lui demande d’être clair, compréhensif et didactique. Le bon déroulement des protocoles par son équipe dépend de sa capacité à transmettre et à se faire  comprendre.

Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière pour un ingénieur en cybersécurité ?

Comme tout métier issu de l’ingénierie, la fonction peut fortement évoluer au cours de la carrière. Un ingénieur en cyber sécurité peut généralement se diriger vers des fonctions managériales. Au fur et à mesure des années, les ingénieurs en cybersécurité forment à leur tour les nouveaux venus et les encadrent dans leurs objectifs quotidiens. Outre le choix d’exercer en indépendant, les plus expérimentés peuvent devenir 

  • responsables de systèmes d’informations (RSSI) 
  • chef d’équipe
  • leader technique

En savoir plus sur la formation en cybersécurité

Mis à jour le 21 décembre 2023