les actualités
Evenements Campus

Goûtez les carottes 2.0 de l’ECE !

07
Mai

 

L’ECE, au travers de ses associations NOISE (portée par Thomas COP–GAILLOT et Mathilde GIRAUDON) et ECEBORG (Nicolas CHOLLET) a vu naître sa première génération d’étudiants ingénieurs jardiniers !

 

Quand une association à thématique sociale et environnementale rencontre une association de robotique, cela donne des carottes connectées !

 

 

C’est un projet qui a été proposé par les étudiants eux-mêmes dans le cadre de leurs activités associatives. Si le potager a été mis en place grâce à l’impulsion de plusieurs services, il est aujourd’hui entièrement géré par les étudiants de l’école.

 

Thomas, l’un des co-fondateurs de ce projet en parle sans vraiment y croire : “Au tout départ, l’idée du potager fût une simple hypothèse émise lors de la reprise du bureau. Elle avait pour inspiration de verdir le campus tout en rapprochant les élèves de la nature. Celle-ci semblait tout autant irréaliste qu’ambitieuse. En effet, pouvoir récolter ses fruits et légumes sur le toit du campus semblait être un doux rêve irréalisable”.

 

Puis en se rendant compte de l’intérêt suscité par le projet et de la main d’œuvre volontaire et nombreuse apportée par les étudiants, Thomas a vu le rêve devenir réalité : “Le projet est ouvert aussi bien aux connaisseurs qu’aux novices. Ainsi, tous les élèves peuvent venir prêter main forte. Chacun y trouvera son bonheur étant donné la diversité des tâches : bricolage pour monter les carrés potager et bacs, physique pour monter la terre et les équipements et bien évidemment le jardinage en plantant, récoltant et prenant soin des plantes”.

 

 

Pour Nicolas, l’autre co-fondateur, le potager est aussi un amusement pour tous : “Nous avions besoin de créer un terrain de jeux pour nos futurs robots fermiers et pour tester les idées des élèves dans le domaine agricole” et même faire naître des vocations : “Cela me forme pour mon futur métier d’ingénieur et je compte désormais essayer de trouver un emploi dans la robotique agricole pour ma future carrière.

 

Régulièrement ils se rendent sur place pour donner un coup de main, planter, arroser, surveiller et bientôt récolter ! Ces légumes d’autrefois, cultivés sur le toit de l’école dans le 15ème arrondissement de Paris face à la Tour Eiffel seront revendus sous forme de paniers bios aux étudiants.

 

 

Comme l’explique Mathilde : “Il n’était pas question de faire quelque chose de simplement éthique et de prendre les choses à la légère. Nous voulions au contraire construire une structure durable, rentable et surtout écologique en optant pour des cultures biologiques”.

 

Le projet ayant pour but de faire se rencontrer le développement durable et le monde de l’ingénierie a pour vocation de devenir 100% connecté. Des étudiants de l’ECE reprendront chaque année le projet pour le pérenniser et lui assurer un système de robotisation innovante et autonome à l’aide de sondes et de capteurs pour détecter les besoins en eau des plantes, leur état de pousse etc.

 

En plus d’être un projet innovant et robotisé, il s’agit avant tout d’un engagement citoyen. De très nombreux étudiants de l’école ont pris part à ce projet pour découvrir le jardinage, travailler en équipe, goûter des légumes oubliés et voir littéralement sortir de terre un projet imaginé de toutes pièces par eux-mêmes.

 

 

Et l’apprentissage est là ! Mathilde explique qu’un vrai travail de réflexion a été fait en amont et que le potager est, en plus de ce grand travail d’équipe, un projet permettant de partager ses connaissances : “Un grand rectangle va être composé de buttes de permacultures. Chaque plantation sera disponible de manière logique en fonction des saisons, mais également pour optimiser le rendement. Par exemple, disposer le basilic en dessous des plans de tomates, entourer les choux d’orties pour éviter l’invasion de nuisibles ou agrémenter les parcelles de fleurs pour contribuer à créer un cycle naturel de pollinisation et amener la vie là où il n’y en avait pas auparavant.

 

 

Nous avons également construit une serre nous permettant de faire nos propres semis, bouturage et repiquage, mais également pour réaliser des expériences de cultures où la température et les conditions climatiques sont plus stables.

 

 

Thomas, Nicolas, Mathilde et d’autres étudiants passent beaucoup de temps sur le toit pour leur plus grand bonheur : “Ce projet est un petit havre de paix où la nature se joint à la ville. Beaucoup de sérénité émerge à la vue de cette nature qui prend vie.

 

N’hésitez pas à vous renseigner sur le projet et à le rejoindre : “L’an prochain nous essaierons d’organiser également des formations en agriculture urbaine en invitant des spécialistes de différents horizons pour partager autour de cette thématique. Nous accueillons à bras ouvert tout élève ou groupe d’élèves qui voudrait venir expérimenter un de leur projet agricole avec nous sur le toit.

 

 

Les toits du Campus Eiffel seront donc, pour les années à venir, un espace de test et de prototypage de l’agriculture moderne, un laboratoire pour tester des techniques permettant d’améliorer l’agriculture urbaine. En plein cœur de Paris !

 

 

ECE est une école du Pôle Ingénieurs d'INSEEC U.
INSEEC U. est une institution privée d'enseignement supérieur et de recherche interdisciplinaire, implantée à Paris, Lyon, Bordeaux et Chambéry.
Avec ses campus à Londres, Monaco, Genève, San Francisco et Shanghai, INSEEC U. occupe une place unique dans le paysage éducatif français.
16
Écoles
25000
Étudiants
345
chercheurs, experts et enseignants permanents
9
Campus en France et à l'étranger

115
Spécialités métiers
 logo inseec Management
 logo inseec Ingénieurs
 logo inseec Communication,
creation, digital et design

 logo inseec Sciences politiques et relations internationales

 logo inseec Luxury, real estate, sport,
wine & spirits, digital

Découvrez toutes nos formations et nos écoles sur inseec.com
Être rappelé par nos équipes

Nos équipes vous rappellent gratuitement sous 24h