Témoignage : Flora, étudiante à l’ECE Paris, nous raconte son semestre en Suède

les actualités
International

Témoignage : Flora, étudiante à l’ECE Paris, nous raconte son semestre en Suède

14
Avr

Semestre en Suede

 

Partir étudier à l’étranger vous tente ? Pourquoi pas la Scandinavie ? Flora, étudiante en 1ère année du cycle ingénieur, nous fait part de son expérience en Suède.

Pouvez-vous me résumer votre parcours ? Pourquoi l’ECE ?

Ayant la fibre scientifique, je me suis intéressée aux écoles d’ingénieurs lors de mon année de Terminale S. L’ECE m’a tout de suite attirée pour plusieurs raisons : sa situation dans la capitale, sa position dans les classements, sa modernité mais aussi le fait que ce ne soit pas une école à taille humaine : ni trop petite, ni trop grande. Je ne regrette pas mon choix.

Pourquoi et comment avez-vous décidé d’effectuer votre semestre en Suède ?

On dit souvent que les gens vivent heureux en Scandinavie. J’ai voulu en avoir le cœur net ! De plus, la Suède est aussi réputée pour ses efforts et avancées en matière d’écologie et de respect de l’environnement qui sont des causes qui me sont chères.

 

J’ai d’ailleurs choisi de partir à Malmö pour son nouvel éco-quartier qui fonctionne entièrement grâce aux énergies renouvelables. Cette ville a l’avantage d’être reliée au Danemark par le pont de l’Øresund : c’était l’opportunité de découvrir 2 pays en un semestre.

Quelle était votre journée type ? Qu’appreniez-vous ?

L’université est magnifique : c’est un ancien hangar à sous-marins, totalement rénové, spacieux, lumineux et design. Nous avions des cours de business development avec des professionnels, d’advanced programming (algorithmes mathématiques et programmation informatique) et de suédois sur place. En complément, nous suivions un cours en ligne de C#.

 

L’Högskola (“université” en suédois) était en bord de mer. Quoi de mieux que d’aller à la mer après les cours et de voir le soleil se coucher sur Copenhague tout en passant devant la fameuse Turning Torso ?

 

Tous les étudiants internationaux habitaient dans le même immeuble à 15 minutes en vélo de l’université. Chaque étage comportait entre 20 et 25 étudiants qui partageaient cuisine et salon. L’ambiance était semblable au film l’Auberge Espagnole de Cédric Klapisch ! Nous organisions des repas, des soirées, des voyages avec toutes ces personnes venues d’Italie, d’Allemagne, d’Australie, d’Indonésie ou encore de Turquie… C’est devenu une vraie famille.

Pouvez-vous nous décrire la vie sur place ? Quelques anecdotes ?

Tout le monde se déplace à vélo, la ville étant conçue pour. Cela permet de vraiment bouger dans Malmö et de voir comment vivent les Suédois. L’état d’esprit est très différent : vous ne verrez jamais un piéton traverser si le feu est rouge, même s’il n’y a aucune voiture dans la rue !

 

Les Suédois sont très gentils et parlent tous anglais à la perfection. En cas de problème, il ne faut pas hésiter à leur demander de l’aide, c’est avec le sourire qu’ils vous répondront. C’est très agréable de vivre dans un climat où les gens se respectent.

Quelles différences y a-t-il entre la vie en Suède et en France ?

Les Suédois mènent un style de vie particulier : ils sont réellement engagés pour la protection de la nature et de l’environnement, ils mangent “healthy”, font beaucoup de sport, la famille passe toujours avant le travail, etc… Ils sont aussi très discrets : personne ne parle fort dans les endroits publics par exemple. Si vous riez un peu trop fort, vous pouvez être sûr que les regards seront braqués sur vous dans la seconde !

 

Il y a aussi le problème de la durée des jours. Malmö est une ville tout au sud de la Suède mais le soleil se couchait pendant quelques temps vers 15h ! Difficile de situer dans le temps s’il fait nuit noire à 17h.

Les Suédois font d’ailleurs la fête très tôt pour pouvoir se lever et profiter du soleil dès qu’il apparaît. Ayant voyagé en Laponie suédoise pour Noël, je n’ai pas vu le soleil pendant une semaine !

Avez-vous un ou deux bons plans à donner à des étudiants qui souhaitent également partir là-bas ?

Un conseil à retenir ? Voyagez ! Je suis partie en Laponie, en Russie, en Finlande, en Estonie, au Danemark… Profitez au maximum de la proximité de tous ces pays. L’Erasmus Student Network ESN de Malmö est très active et m’a permis de participer à de nombreux voyages et activités.

 

J’ajouterai aussi qu’il ne faut pas manquer la pré-rentrée qui englobe 2 semaines géniales où l’on apprend à découvrir la Suède, ses habitants et les autres étudiants venus de l’international.

Quels sont vos projets ?

Tous ces voyages ne m’ont donné qu’une seule envie : continuer !

 

Je pars en Asie pour mon stage : 3 mois en Thaïlande dans les laboratoires de l’université Prince of Songkla à Phuket pour travailler sur des applications mobiles. Une occasion pour moi de découvrir un autre continent tout en améliorant mes compétences en informatique.

 

Et pour ma dernière année, mon rêve serait d’aller en Amérique du Sud pour faire un semestre d’études au Chili. Je n’ai plus envie de m’arrêter ! 

  • Beach Barbecue

  • Crayfish party en Août

  • Malmö - Front de Mer

  • Mon étage au complet

  • Pique-nique Erasmus

  • Bord de mer après les cours

ECE est une école du Pôle Ingénieurs d'INSEEC U.
INSEEC U. est une institution privée d'enseignement supérieur et de recherche interdisciplinaire, implantée à Paris, Lyon, Bordeaux et Chambéry.
Avec ses campus à Londres, Monaco, Genève, San Francisco et Shanghai, INSEEC U. occupe une place unique dans le paysage éducatif français.
16
Écoles
25000
Étudiants
345
chercheurs, experts et enseignants permanents
9
Campus en France et à l'étranger

115
Spécialités métiers
 logo inseec Management
 logo inseec Ingénieurs
 logo inseec Communication,
creation, digital et design

 logo inseec Sciences politiques et relations internationales

 logo inseec Luxury, real estate, sport,
wine & spirits, digital

Découvrez toutes nos formations et nos écoles sur inseec.com
Être rappelé par nos équipes

Nos équipes vous rappellent gratuitement sous 24h