les actualités
International

Portrait : Kadidiatou Diallo, actuellement en séjour à l’étranger en Australie

30
Sep

Kadidiatou Diallo Australie ECE

Quel est votre parcours ?

Après avoir obtenu mon BAC, j’ai opté pour une école d’ingénieurs avec classe préparatoire intégrée. Mon choix s’est porté sur l’ECE notamment en raison de son ouverture internationale illustrée par sa palette de partenariats avec des universités du monde entier. En quatrième année (ou deuxième année de cycle ingénieur), je me suis spécialisée dans les Télécommunications et Réseaux.

Pourquoi avoir choisi l’Australie ?

Plus que satisfaite de mon premier séjour à l’étranger à Montréal, j’ai décidé de réitérer cette expérience en dernière année du cycle ingénieur. Parmi les pays proposés, l’Australie a vivement suscité mon intérêt pour deux principales raisons : premièrement, j’aime découvrir de nouvelles personnes provenant de différents horizons et quoi de mieux que l’Australie connue pour sa diversité culturelle. Deuxièmement, de nos jours, il est important de maîtriser certaines langues et principalement l’anglais. Ainsi mon choix de partir en Australie a été en partie motivé par la volonté de perfectionner mon anglais.

Quelles ont été vos premières impressions en arrivant sur le campus ?

La première fois que j’ai découvert le campus, j’étais effrayée par la peur de m’y perdre tant le campus (situé en ville) me semblait immense.

J’ai tout suite apprécié l’atmosphère qui s’y dégageait, aussi bien sur le campus que dans la ville : un sentiment de sécurité y régnait. De plus, j’ai été réellement impressionnée par le nombre de communautés ethniques ici présentes.

Pouvez-vous nous présenter le campus ? A quoi ressemble votre vie là-bas ?

RMIT possède deux campus : l’un situé au cœur de la ville et l’autre en dehors. Mes cours se déroulent dans le campus situé au cœur de la ville.

Le campus est vraiment très grand et s’étend sur plusieurs rues. On dirait une ville dans la ville. Effectivement, une rue est principalement dédiée aux locaux de RMIT. En l’espace d’une journée, je ne sais combien d’étudiants différents j’ai pu croiser. L’enseignement à RMIT couvre différents  domaines tels que l’art, l’ingénierie, le commerce, les sciences par exemple. Chaque domaine a sa propre école et généralement son propre building. Pour ma part, j’appartiens à l’école “Electrical and Electronics Engineering” et par conséquent j’ai souvent cours dans ces bâtiments. Mais bien évidemment, pour des raisons de commodités, il est possible d’avoir des cours dans d’autres buildings.

En termes d’infrastructures, les étudiants sont plutôt choyés. Plusieurs salles, parfaitement équipées, sont mises à notre disposition pour que l’on puisse étudier dans les meilleures conditions.

Quels enseignements suivez-vous là-bas et qu’en pensez-vous ?

Je suis quatre enseignements en corrélation avec les Télécommunications et Réseaux : les Réseaux de Capteurs Sans Fil, les Satellites de Télécommunications, les Systèmes à Fibre Optique et en dernier, les Réseaux Peer-to-Peer.

Ces cours sont très intéressants, les professeurs sont très passionnés par leur domaine et réussissent à captiver notre attention. Pour chaque cours, j’ai deux heures de cours magistral chaque semaine.. En moyenne, j’ai dix heures de cours par semaine. Le système éducatif australien diffère énormément du système éducatif français : peu de cours mais énormément de travail personnel. Ici, nous sommes livrés à nous-même et avons beaucoup de projets. Être autonome est une qualité indispensable. Cela dit, si nous rencontrons le moindre problème, les professeurs sont accessibles et prennent le temps de nous aider.

Quels sont pour vous les bénéfices de ce séjour ?

Ce séjour me permettra et m’a déjà permis de progresser en anglais.

Sur le plan personnel, ce séjour m’a permis de découvrir des cultures dont je ne soupçonnais pas l’existence auparavant et donc d’enrichir mes connaissances.

Quel est l’évènement le plus incongru auquel vous ayez assisté ? Ou le plus gros choc culturel ressenti ?

J’ai eu l’occasion de travailler pour un candidat lors des élections fédérales en Australie. En France, la campagne électorale se termine généralement avant le jour de l’élection. En Australie, cette campagne continue jusqu’au jour des élections. Avant de voter, plusieurs personnes soutenant différents partis vous accostent avec le programme électoral du candidat et tentent par ce moyen de gagner quelques sympathisants. A savoir : le vote en Australie est obligatoire et si une personne n’accomplit pas son devoir civique, elle devra payer une amende.

ECE est une école du Pôle Ingénieurs d'INSEEC U.
INSEEC U. est une institution privée d'enseignement supérieur et de recherche interdisciplinaire, implantée à Paris, Lyon, Bordeaux et Chambéry.
Avec ses campus à Londres, Monaco, Genève, San Francisco et Shanghai, INSEEC U. occupe une place unique dans le paysage éducatif français.
16
Écoles
25000
Étudiants
345
chercheurs, experts et enseignants permanents
9
Campus en France et à l'étranger

115
Spécialités métiers
 logo inseec Management
 logo inseec Ingénieurs
 logo inseec Communication,
creation, digital et design

 logo inseec Sciences politiques et relations internationales

 logo inseec Luxury, real estate, sport,
wine & spirits, digital

Découvrez toutes nos formations et nos écoles sur inseec.com
Être rappelé par nos équipes

Nos équipes vous rappellent gratuitement sous 24h