ece paris ecole ingenieurs

ECE DATING

1 HEURE POUR VOUS CONSEILLER

 

L’ECE Paris propose de vous aider à faire vos choix d’orientation à travers des rencontres personnalisées.

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

09/12/2017

Samedi

16/12/2017

Samedi

03/02/2018

Samedi

03/02/2018

Samedi

03/03/2018

Samedi

17/03/2018

Mercredi

23/05/2018

Mardi

29/05/2018

Sur rendez-vous, en fin de journée vous serez alors contacté(e) par le Service des Admissions de l'ECE afin de convenir ensemble d'un rendez-vous.

PORTES OUVERTES

1 JOUR POUR DECOUVRIR L’ECE PARIS

 

Venez à la rencontre de l’ECE Paris pour découvrir la formation d’ingénieur (programme, projets, international, débouchés…).

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

09/12/2017

Samedi

16/12/2017

Samedi

03/02/2018

Samedi

03/02/2018

Samedi

03/03/2018

Samedi

17/03/2018

Mercredi

23/05/2018

Mardi

29/05/2018

ECE T@STING

2 JOURS POUR VIVRE COMME UN ELEVE-INGENIEUR

 

Mettez-vous dans la peau d’un élève-ingénieur et venez tester les études d’ingénieur.

je sélectionne
la date souhaitée

Mercredi

08/11/2017

Mercredi

06/12/2017

Jeudi

04/01/2018

Mercredi

31/01/2018

Mercredi

14/02/2018

Jeudi

01/03/2018

Mercredi

07/03/2018

Mercredi

04/04/2018

Mercredi

16/05/2018

contact

  • ECE Paris
    Immeuble POLLUX
    37, Quai de Grenelle
    75015 Paris

    Tel : 01 44 39 06 00
    Fax : 01 42 22 59 02

    www.ece.fr - contact@ece.fr

    Établissement d’enseignement supérieur privé, reconnu par l’État, habilité
    par la Commission des Titres (CTI) à délivrer le diplôme d’ingénieur.

besoin d'une information spécifique .

Vous êtes ,
vous souhaitez

Demande de doc > CANDIDATS INTERNATIONAUX

  • * Champs obligatoires suivant

Maxime Schneider

 

Maxime

Année de promotion : 2015

Majeure suivie : Systèmes embarqués aéronautique & automobile

Entreprise : CNRS (en partenariat avec l’ESA et l’IFP)

Secteur d’activité : Recherche

Collaborateurs : 12 000

 

Mon travail de thèse consiste à étudier la stabilité et le vieillissement des mousses faites à base d’émulsions et de me pencher sur la problématique de dépollution des eaux lors de l’extraction du pétrole.

 

Ce qui vous fait avancer dans la vie ?

Altruisme, curiosité et persévérance.

 

Comment résumeriez-vous votre parcours professionnel ?

J’ai commencé mes études supérieures à la faculté de médecine de Nancy après 4 ans d’expatriation au Japon où j’ai passé un Bac S au Lycée Français International de Tokyo. S’en suivit une première année de prépa intégrée en accéléré à l’ECE Paris (PRÉPAC), qui m’a permis non seulement de ne pas perdre une année mais aussi de réaliser à quel point je suis attiré par les nouvelles technologies. À l’ECE Paris, j’ai ensuite suivi la majeure Systèmes embarqués aéronautique et automobile en section internationale où j’ai pu alterner des cours et des projets passionnants tel un gyropode pour le robot Nao, un éthylotest connecté ou encore un microscope à effet tunnel mais aussi des stages de recherche en Asie du Sud-Est (Vietnam puis Thaïlande) et deux semestres d’échange à l’Université de Concordia à Montréal. À l’heure actuelle, je continue ma lancée vers la recherche au travers d’une thèse de Doctorat à l’Université Paris sud en partenariat avec l’IFP et l’ESA où ma vision d’ingénieur et mes compétences techniques en électronique et en informatique m’aident à voir mon sujet de recherche avec un point de vue qui m’est singulier

 

Quelle est votre fonction aujourd’hui ?

Je suis actuellement doctorant au Laboratoire de Physique des Solides et je travaille sur les mousses d’émulsion. Les mousses sont omniprésentes dans notre vie quotidienne : des produits cosmétiques à l’agro-alimentaire (mousse au chocolat), en passant par les mousses de béton ou de composés plastiques (tableau de bord de voiture). Mon travail de thèse consiste à étudier la stabilité et le vieillissement des mousses faites à base d’émulsions et de me pencher sur la problématique de dépollution des eaux lors de l’extraction du pétrole. J’allie donc expérimentations, instrumentation (réglage et mise en place d’outils de mesure), programmation, encadrement d’étudiants. En parallèle de mes travaux de recherche, j’enseigne à l’université et à l’ECE Paris en physique, en électronique et en management de projet.

 

Quels ont été les grands moments de votre parcours à l’ECE Paris ?

Quel étudiant de l’ECE Paris ne parlerait pas de la vie « asso » et des départs à l’étranger ? Du séminaire d’intégration aux multiples évènements associatifs sans oublier le festival de l’association de sons et lumières, nombreux sont les bons moments passés à l’école. Les stages et semestres à l’étranger, notamment les semestres d’échange à Montréal sont également de formidables moments que je n’oublierai jamais.

 

Au-delà des connaissances académiques, quelles sont les 3 choses que vous avez apprises à l’ECE Paris ?

Je dirais d’abord le management de projet et le travail en groupe que cela présuppose, puis la prise de parole en public via les multiples présentations et la vie associative, mais également l’apprentissage de l’autonomie avec la pédagogie par projets.

 

Pour vous, être ingénieur c’est ?

Une personne sachant s’adapter à toutes situations, lui permettant ainsi de pouvoir être le chef d’orchestre de projets de plus ou moins grande envergure visant à mettre le progrès au service de tous. Il doit perpétuellement trouver les bons compromis et les bonnes solutions technologiques par rapport à une série de contraintes et être au fait des avancées technologiques. Etre ingénieur, c’est aussi savoir gérer des projets en termes de temps, de ressources et de budget. Un ingénieur doit également savoir manager avec dynamisme, s’adapter aux situations et innover ; c’est aussi en changeant d’environnement que l’on pense différemment !

 

ECE

E comme ? Effervescence

C comme ? Création

E comme ? Engineer

 

Dès que vous avez le temps, vous… ?

Dès que j’en ai l’occasion, je voyage. J’ai la chance de pouvoir rendre visite à mes grands-parents japonais à Tokyo et à mon père qui vit au Vietnam.

 

L’ECE Paris, là où tout devient possible

à voir aussi