ECE DATING

1 HEURE POUR VOUS CONSEILLER

 

L’ECE Paris propose de vous aider à faire vos choix d’orientation à travers des rencontres personnalisées.

je sélectionne
la date souhaitée

Sur rendez-vous, en fin de journée vous serez alors contacté(e) par le Service des Admissions de l'ECE afin de convenir ensemble d'un rendez-vous.

PORTES OUVERTES

1 JOUR POUR DECOUVRIR L’ECE PARIS

 

Venez à la rencontre de l’ECE Paris pour découvrir la formation d’ingénieur (programme, projets, international, débouchés…).

je sélectionne
la date souhaitée

Aucune date pour le moment

ECE T@STING

2 JOURS POUR VIVRE COMME UN ELEVE-INGENIEUR

 

Mettez-vous dans la peau d’un élève-ingénieur et venez tester les études d’ingénieur.

je sélectionne
la date souhaitée

Mercredi

09/11/2016

Mercredi

07/12/2016

Mercredi

04/01/2017

Mardi

07/02/2017

Mercredi

01/03/2017

Mardi

11/04/2017

Mercredi

03/05/2017

contact

  • ECE Paris
    Immeuble POLLUX
    37, Quai de Grenelle
    75015 Paris

    Tel : 01 44 39 06 00
    Fax : 01 42 22 59 02

    www.ece.fr - contact@ece.fr

    Établissement d’enseignement supérieur privé, reconnu par l’État, habilité
    par la Commission des Titres (CTI) à délivrer le diplôme d’ingénieur.

besoin d'une information spécifique .

Vous êtes ,
vous souhaitez

Demande de doc > CANDIDATS INTERNATIONAUX

  • * Champs obligatoires suivant

les actualités
International

Un étudiant en projet de recherche à Stellenbosch University, Afrique du Sud : le Taxi intelligent arrive !

14
Avr

160416-temoignage_afrique_sud1

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ? (Pourquoi l’ECE Paris ? Quelle majeure ?

Je suis Emann A., j’ai intégré l’ECE Paris en prépa intégrée en 2011. Auparavant j’ai effectué un an en école d’ingénieur automobile et j’ai souhaité intégrer une formation généraliste qui me laisserait prendre le temps de me familiariser avec les différentes facettes du métier ingénieurs et y découvrir les nombreux débouchés. A travers les cours, les rencontres professionnelles et les activités associatives je me suis orienté vers la majeure Systèmes Embarqués et la mineure Ingénierie d’Affaire

Pourquoi et comment avez-vous décidé d’effectuer votre semestre à Stellenbosch, Afrique du Sud?

J’ai eu l’occasion de partir pour un semestre d’études à Concordia University, au Canada lors de mon premier semestre du cycle ingénieur (3eme année). Ayant soif de nouvelles aventures et de voyages, j’ai vu que je pouvais effectuer un semestre de projet dans l’université de Stellenbosch en Afrique du Sud. Cette université compte parmi les plus renommées du pays et du continent africain. J’ai mis toutes les chances de mon côté pour avoir l’opportunité d’intégrer cet établissement, contribuer à leurs projets et également découvrir ce magnifique pays.

160416-temoignage_afrique_sud3

Quelle est votre journée type ? Qu’apprenez-vous ?

En Afrique du Sud et notamment dans la plupart des pays africains, les transports en commun sont en manquants. En effet, je le constate ici. A Stellenbosch et à Cape Town, la plupart des transports se font par des sociétés de minibus privés. En intégrant le laboratoire électronique du département ingénieur de l’université, je travaille actuellement sur la conception d’un système de détection de passagers dans un minibus afin de gérer les flux et avoir un suivi des courses effectuées par les sociétés de transport. 

Nous sommes une vingtaine d’étudiants, principalement des locaux, qui travaillent chacun sur son projet dans cet immense laboratoire. Je n’ai pas d’horaires fixes. Le laboratoire nous est accessible 24h/24 7jours/7. Nous disposons de beaucoup de matériel informatique, mécaniques et d’autres outils. Nous avons également une assistance pour nous aider dans l’attribution d’outils spécifiques. 

Chaque lundi, j’ai une réunion avec mon superviseur et les entreprises partenaires du projet pour discuter de l’avancement. C’est très enrichissant car nous traitons plusieurs sujets tels que de la technique, les solutions technologiques de déploiement et notamment la gestion de projet et de budget. 

Chaque jeudi nous avons une présentation publique du projet d’un de nos collègues avec la plupart du temps la présence des entreprises partenaires ou intéressées. 

Pouvez-vous nous décrire la vie sur place ? Quelques anecdotes ?

La vie au sein du campus est très agréable. C’est un grand campus mais toutes les commodités sont à quelques pas telles que le centre commercial réservé aux étudiants, le Neelsie (Supermarché, cinéma, banque, poste, boutiques, restaurants …), plusieurs autres centres aux alentours, le grand stade Coetzenburg où nous pouvons nous entraîner et où se déroulent les grandes manifestations sportives. Stellenbosch est également connue pour ses grands crus et il est facile de se rendre à quelques minutes en voiture pour une dégustation dans les vignobles alentours. 

Le soir, quelques bars illuminent la ville, de plus en toute sécurité car le campus est dotée de sa propre agence de sécurité qui nous permettent de rentrer chez nous en toute sérénité.

Les événements et célébrations sont nombreuses à Stellenbosch. Pour vous en donner un exemple, nous étions au Wine Street Festival. Les rues dans la ville sont bloquées pour quatre heures et pour la modique somme de 3 euros, vous avez l’occasion de goûter des vins de la région, des spécialités culinaires et échanger avec les locaux. Un réel moment de partage. 

Quelles différences y a-t-il entre la vie en Afrique du Sud et en France ?

Avant tout, parlons de mon projet. En France, le projet sur lequel je travaille, nous aurions mis 2 à 3 personnes de plus dessus, différents collègues avec chacun son domaine de prédilection afin de gagner du temps. Ici, ce genre de projet s’intègre dans la pédagogie sud-africaine qui préfère laisser une personne sur la conception d’un projet du début à la fin, afin qu’elle soit spécialiste en tout point du projet, de ce qu’elle a créé. Cependant,  elle trouvera toujours de l’aide auprès de collaborateurs pour arriver à ses fins. Pour parler de Stellenbosch, ce campus universitaire est riche en nationalité diverses, locales et internationales . Cela permet d’apprendre beaucoup sur différentes régions du monde. Il est très facile de se faire des amis et des partenaires de voyages. 

Avez-vous un ou deux bons plans à donner à des étudiants qui souhaitent également partir là-bas ?

Il est indispensable de rencontrer les locaux car ce pays est encore très jeune et son histoire est magnifique, leurs témoignages sont vraiment une leçon de vie. En ce qui concerne les voyages, il faut absolument se promener le long de la Garden Route. Un roadtrip très connu partant de Cape Town à Port Elisabeth. 

Quels sont vos projets ?

Je suis admis en Master Spécialisé en Management de Projets et des Programmes à SKEMA BUSINESS SCHOOL. Je compte donc poursuivre mes études, pour approfondir les notions managériales que j’ai eu l’occasion de découvrir à l’ECE Paris pour m’orienter dans ce domaine pour ma future carrière.