ece paris ecole ingenieurs

ECE DATING

1 HEURE POUR VOUS CONSEILLER

 

L’ECE Paris propose de vous aider à faire vos choix d’orientation à travers des rencontres personnalisées.

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

17/12/2016

Samedi

28/01/2017

Samedi

25/02/2017

Samedi

18/03/2017

Samedi

20/05/2017

Sur rendez-vous, en fin de journée vous serez alors contacté(e) par le Service des Admissions de l'ECE afin de convenir ensemble d'un rendez-vous.

PORTES OUVERTES

1 JOUR POUR DECOUVRIR L’ECE PARIS

 

Venez à la rencontre de l’ECE Paris pour découvrir la formation d’ingénieur (programme, projets, international, débouchés…).

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

17/12/2016

Samedi

28/01/2017

Samedi

25/02/2017

Samedi

18/03/2017

Samedi

20/05/2017

ECE T@STING

2 JOURS POUR VIVRE COMME UN ELEVE-INGENIEUR

 

Mettez-vous dans la peau d’un élève-ingénieur et venez tester les études d’ingénieur.

je sélectionne
la date souhaitée

Mercredi

04/01/2017

Mardi

07/02/2017

Mercredi

01/03/2017

Mardi

11/04/2017

Mercredi

03/05/2017

contact

  • ECE Paris
    Immeuble POLLUX
    37, Quai de Grenelle
    75015 Paris

    Tel : 01 44 39 06 00
    Fax : 01 42 22 59 02

    www.ece.fr - contact@ece.fr

    Établissement d’enseignement supérieur privé, reconnu par l’État, habilité
    par la Commission des Titres (CTI) à délivrer le diplôme d’ingénieur.

besoin d'une information spécifique .

Vous êtes ,
vous souhaitez

Demande de doc > CANDIDATS INTERNATIONAUX

  • * Champs obligatoires suivant

les actualités
International

Témoignage : Roxanne, Etudiante à l’ECE paris, nous raconte son semestre au chili

13
Mar

image004

 

Vous avez toujours voulu étudier à l’international ? L’Amérique du Sud vous tente ? Roxanne, étudiante en 5ème année, nous fait part de son expérience au Chili.

Pouvez-vous me résumer votre parcours ? (Pourquoi l’ECE Paris ? Quelle Majeure ?)

Je suis rentrée en ING3 (1ère année du cycle ingénieur) à l’ECE Paris suite à une prépa PCSI/PC. J’ai choisi cette école d’ingénieurs pour sa Majeure Energie et Environnement car j’ai toujours voulu travailler dans le domaine des énergies renouvelables. 

Pourquoi et comment avez-vous décidé d’effectuer votre semestre d’échange à UVM, au Chili ?

Le Chili m’a été vivement conseillé par d’anciens élèves de l’ECE Paris. L’université UVM de Viña del Mar est sortie du lot car elle proposait des cours intéressants dans le domaine de l’environnement. Par ailleurs, je n’étais jamais allée en Amérique du Sud ce qui m’a poussé à franchir le cap.

Qu’appreniez-vous ?

J’ai eu la chance de n’apprendre que des choses qui m’intéressaient : écologie, contrôle et gestion des ressources naturelles, mécanique des fluides, évaluation d’un impact sur l’environnement… Mais c’est surtout l’espagnol que j’ai le plus appris car rares sont les personnes qui parlent français ou anglais au Chili. Cela m’a permis de nouer des liens avec mes camarades de classe, qu’ils soient Chiliens ou non.

Pouvez-vous nous décrire la vie sur place ? Quelques anecdotes ?

Tout d’abord, il n’y a aucun problème d’insécurité. Je ne me suis jamais sentie en danger, quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit. Le rythme de vie y est plus lent et décontracté qu’en France : si vous allez dans un fast-food et que la serveuse perd votre commande, l’oublie ou met 10 minutes à vous donner un burger, c’est normal !

Les gens sont souriants, chaleureux et n’hésitent pas à vous aider. Il y a aussi beaucoup d’entraide à l’université, ce qui est très rassurant lorsque l’on vient d’arriver ! 

Quelles différences y a-t-il entre la vie au Chili et en France ?

Ce sont deux vies différentes mais il ne faut pas oublier que le Chili est le pays le plus développé d’Amérique Latine d’autant plus que Viña Del Mar est la station balnéaire la plus chic du pays. Néanmoins, les prix y sont plus bas qu’en France. D’ailleurs, avec deux autres élèves de l’ECE Paris, nous avons eu la chance de pouvoir louer un appartement sublime en colocation à un prix dérisoire.

À côté de ça, la vie au Chili est très festive ! Elle commence à partir de 23h au rythme de la musique latino-américaine dont on tombe rapidement sous le charme !

Avez-vous un ou deux bons plans à donner aux étudiants qui souhaitent également partir là-bas ?

Je leur conseillerais tout d’abord de réviser leur espagnol afin de profiter du semestre dès le début.

N’hésitez pas à aller vers les autres, qu’ils soient de Chiliens ou élèves étrangers. Ils seront ravis de partager leur culture avec vous. D’ailleurs, dès la première semaine, vous serez encadrés par l’équipe internationale de l’université qui vous plongera tout de suite dans l’ambiance : amphis, visite de Valparaiso, journée humanitaire, visite des campus… 

Voyagez ! Le Chili est un pays tellement grand qu’on y trouve tous les styles de paysages, aussi beaux les uns que les autres. La proximité avec les autres pays d’Amérique Latine permet aussi de découvrir d’autres horizons.

Et surtout, profitez un maximum : partagez avec les gens, goûtez les spécialités chiliennes, dansez comme eux, adoptez leurs expressions… Bref, changez de vie pendant un semestre pour ne rien regretter à votre retour ! 

Quels sont vos projets ?

Après avoir fini mon stage de fin d’études, j’envisage de faire un VIE dans le secteur des énergies renouvelables en Amérique Latine. Si je n’y parviens pas, j’y retournerai afin de retrouver tous mes amis rencontrés durant ce superbe semestre !