ece paris ecole ingenieurs

ECE DATING

1 HEURE POUR VOUS CONSEILLER

 

L’ECE Paris propose de vous aider à faire vos choix d’orientation à travers des rencontres personnalisées.

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

17/12/2016

Samedi

28/01/2017

Samedi

25/02/2017

Samedi

18/03/2017

Samedi

20/05/2017

Sur rendez-vous, en fin de journée vous serez alors contacté(e) par le Service des Admissions de l'ECE afin de convenir ensemble d'un rendez-vous.

PORTES OUVERTES

1 JOUR POUR DECOUVRIR L’ECE PARIS

 

Venez à la rencontre de l’ECE Paris pour découvrir la formation d’ingénieur (programme, projets, international, débouchés…).

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

17/12/2016

Samedi

28/01/2017

Samedi

25/02/2017

Samedi

18/03/2017

Samedi

20/05/2017

ECE T@STING

2 JOURS POUR VIVRE COMME UN ELEVE-INGENIEUR

 

Mettez-vous dans la peau d’un élève-ingénieur et venez tester les études d’ingénieur.

je sélectionne
la date souhaitée

Mercredi

04/01/2017

Mardi

07/02/2017

Mercredi

01/03/2017

Mardi

11/04/2017

Mercredi

03/05/2017

contact

  • ECE Paris
    Immeuble POLLUX
    37, Quai de Grenelle
    75015 Paris

    Tel : 01 44 39 06 00
    Fax : 01 42 22 59 02

    www.ece.fr - contact@ece.fr

    Établissement d’enseignement supérieur privé, reconnu par l’État, habilité
    par la Commission des Titres (CTI) à délivrer le diplôme d’ingénieur.

besoin d'une information spécifique .

Vous êtes ,
vous souhaitez

Demande de doc > CANDIDATS INTERNATIONAUX

  • * Champs obligatoires suivant

les actualités
International

Témoignage d’Ambroise Rézeau, actuellement en stage au Japon

23
Mai

140523-Ambroise05

 

Ambroise Rézeau, élève ingénieur à l’ECE Paris revient sur son choix d’effectuer son stage de fin d’année à l’autre bout du monde : au Japon !

Vous êtes actuellement au Japon pour votre stage de fin d’étude, comment vous être-vous retrouvez à l’autre bout du monde et pourquoi ?

L’objectif du stage était de partir au Japon, en effet, j’ai eu la chance d’effectuer un stage précédent à Singapour. Le succès de cette découverte de L’Asie m’a poussé à chercher une autre expérience dans cette région. Mon séjour au Japon l’été dernier m’a conforté dans mon choix d’effectuer mon stage de fin d’étude dans ce pays. J’ai donc orienté mes recherches sur les opportunités dans ce pays, c’est finalement mon professeur de Robotique au Politecnico di Milano (où j’ai effectué mon semestre d’échange ERASMUS en début d’année) qui m’a mis en relation avec une ingénieure de chez Hitachi au Japon.

Quel stage effectuez-vous ? Quelles sont vos missions ?

Au sein du laboratoire de recherche, j’ai intégré l’équipe of Green Mobility Research, Environment-friendly safe automotive systems. Passionné d’automobile, ce département correspondait parfaitement à mes aspirations. Ma mission est d’évaluer et tester les différentes méthodes de Model Checking. Le principe du Model Checking est de déceler en temps réel les erreurs dans les programmes informatiques. Ces procédures de détection, implémentées par des grandes entités industrielles telles que la NASA ne suffisent pas à déceler toutes les erreurs, une de mes tâches est d’évaluer le pourcentage d’informations vérifiées. J’ai également la chance de découvrir des technologies hardware et software à la pointe de la technologie automobile.

Quelles sont les différences entre la vie en entreprise au Japon et en France ?

Les différences entre la vie en entreprise au Japon et en France sont très nombreuses. Tout d’abord, la difficulté première est la communication, en effet les Japonais parlent très peu anglais. Tous les logiciels, les ordinateurs, les machines sont en japonais ce qui rend la moindre tâche compliquée, par exemple cela paraît simple mais le simple fait d’envoyer un email me prenait au début plus de 15 minutes. Les japonais sont très dévoués à leur travail et ne comptent pas leurs heures, les heures de travail minimum sont plus longues que en France. On retrouve la rigueur japonaise dans l’organisation de l’entreprise, la sécurité est très importante, tout doit être protégé par des logiciels de cryptage. 

Les différences culturelles entre la France et le Japon sont nombreuses, lesquelles vous ont le plus marqué ?

Le mode de vie des japonais est très ancré dans la culture, dans le respect des traditions. Une des qualités principales des japonais est le respect de l’autre, j’ai été marqué lorsque j’ai joué au tennis avec mes collègues, ils s’excusent à chaque balle difficile et se congratulent lors d’un bel échange. C’est grâce aux cours de japonais que je suis que j’apprends la majorité des différences culturelles, elles sont multiples : ordre de montée dans une voiture selon l’âge, comment se tenir à table, que faire avec une carte de visite…

Comment avez-vous réussi à vous adapter à cette nouvelle vie ? quel accueil avez-vous reçu de la part des Japonais ?

S’adapter à la vie au Japon n’est pas forcément facile au début mais les japonais sont si accueillants qu’ils vous facilitent la vie. J’ai eu la chance de voyager avec mes collègues dans le nord du Japon, j’ai été accueilli très chaleureusement dans la famille de l’un d’eux. Au sein de l’entreprise, tous mes collègues sont toujours disponibles en cas de problème et sont prêts à partager leur savoir, mon tuteur me donne des formations en rapport avec mon sujet de stage, chaque semaine.

Avez-vous quelques bons plans et bonnes adresses à donner ?

Je pense qu’aujourd’hui le meilleur moyen de trouver des opportunités est d’être présent sur les réseaux sociaux notamment Linkedin pour développer un réseau. De plus, il faut être curieux, s’intéresser, ne pas hésiter à demander, les gens sont souvent prêts à aider si vous montrez que vous êtes motivés. Il est vrai que chercher un stage à l’étranger n’est pas facile, les difficultés sont nombreuses, comme par exemple obtenir un VISA (cela est beaucoup plus compliqué qu’on ne le pense lorsque l’on est pas diplômé) mais cela vaut vraiment le coup personnellement et professionnellement.

Quels sont vos projets ? souhaitez-vous rester vivre au Japon ?

J’ai pour projet de rester en Asie et pourquoi pas au Japon. Je suis en train de voir avec l’entreprise Hitachi pour être employé à l’issu de mon stage. En effet, les possibilités d’emploi sont diverses et variées dans ce gros conglomérat japonais.