ece paris ecole ingenieurs

ECE DATING

1 HEURE POUR VOUS CONSEILLER

 

L’ECE Paris propose de vous aider à faire vos choix d’orientation à travers des rencontres personnalisées.

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

17/12/2016

Samedi

28/01/2017

Samedi

25/02/2017

Samedi

18/03/2017

Samedi

20/05/2017

Sur rendez-vous, en fin de journée vous serez alors contacté(e) par le Service des Admissions de l'ECE afin de convenir ensemble d'un rendez-vous.

PORTES OUVERTES

1 JOUR POUR DECOUVRIR L’ECE PARIS

 

Venez à la rencontre de l’ECE Paris pour découvrir la formation d’ingénieur (programme, projets, international, débouchés…).

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

17/12/2016

Samedi

28/01/2017

Samedi

25/02/2017

Samedi

18/03/2017

Samedi

20/05/2017

ECE T@STING

2 JOURS POUR VIVRE COMME UN ELEVE-INGENIEUR

 

Mettez-vous dans la peau d’un élève-ingénieur et venez tester les études d’ingénieur.

je sélectionne
la date souhaitée

Mercredi

04/01/2017

Mardi

07/02/2017

Mercredi

01/03/2017

Mardi

11/04/2017

Mercredi

03/05/2017

contact

  • ECE Paris
    Immeuble POLLUX
    37, Quai de Grenelle
    75015 Paris

    Tel : 01 44 39 06 00
    Fax : 01 42 22 59 02

    www.ece.fr - contact@ece.fr

    Établissement d’enseignement supérieur privé, reconnu par l’État, habilité
    par la Commission des Titres (CTI) à délivrer le diplôme d’ingénieur.

besoin d'une information spécifique .

Vous êtes ,
vous souhaitez

Demande de doc > CANDIDATS INTERNATIONAUX

  • * Champs obligatoires suivant

les actualités
International

Stages à l’international à l’ECE Paris : témoignage de Bérénice Boulay en stage au Vietnam

30
Aou

Berenice Boulay ECE Paris

 

Bérénice Boulay est actuellement en deuxième année du cycle ingénieur à l’ECE Paris au sein de la Majeure Systèmes Embarqués. Elle vient d’effectuer son stage à Hô Chi Minh au Vietnam. Elle revient sur cette expérience et nous décrit son parcours.  

Pourquoi as-tu décidé de faire ton stage à l’étranger ?

J’ai choisi l’ECE Paris car c’était l’école la plus orientée sur l’international. Je voulais absolument faire le plus possible d’expériences à l’étranger, autant parce que j’adore voir de nouveaux horizons que parce que je voulais étayer mon CV. Je suis donc partie en première année du cycle ingénieur à Montréal pour 5 mois, puis j’ai fait mon stage à Charlotte en Caroline du Nord. La deuxième année ne propose pas de semestre à l’étranger mais j’ai tout de même pu faire mon stage à Hô Chi Minh City au Vietnam et pour finir je fais mon semestre de dernière année à l’université d’Heidelberg en Allemagne.

Comment as-tu choisi la destination ? L’entreprise ?

J’ai été mise en relation avec le directeur du département électronique de l’université Vietnamienne grâce à M.Durouchoux qui travaille au sein de l’ECE Paris et qui possède des contacts partout en Asie. Je voulais partir en Asie du Sud Est, en Thaïlande ou au Vietnam. Le Vietnam est plutôt bien tombé puisque HCMUS est la première université du Vietnam et la 8ième d’Asie du Sud Est. Cela peut paraître rien, mais c’est réellement l’équivalent académique de Polytechnique ici puisque les vietnamiens sont 90 millions et bien plus avancés que les européens ne voudraient le croire.

Quel stage as-tu trouvé ?

J’ai trouvé mon stage pour le Vietnam assez tardivement, en mars. Je pouvais partir chez Altran à Munich en Allemagne mais leur réponse a été tardive et j’avais déjà choisi le Vietnam. Le département international de l’université HCMUS s’est chargé de me trouver un logement, un moyen de transport (une bicyclette) et de m’aider pendant tout mon séjour, les asiatiques sont très inquiets du confort de leurs invités et assez admiratifs des européens. Le visa est très simple à obtenir: vous amenez un chèque et votre passeport à l’ambassade, ils vous font remplir un formulaire et vous envoie votre passeport dans les 3 jours suivants. Pour un stage étudiant, c’est plus compliqué, mais à l’ambassade on m’a dit que je n’en avais pas besoin et on m’a donné un visa touristique.

Ce stage est beaucoup plus technique, j’ai pu réaliser un robot transportant de lourdes charges avec un autre étudiant vietnamien dans le département électronique.

As-tu une anecdote sur les différences culturelles rencontrées au Vietnam ?

Quand je suis rentrée dans la salle des professeurs, je me suis assise et j’ai demandé plusieurs renseignements à un collègue et je me suis soudainement rendue compte qu’il était pieds nus. Je me suis dit qu’il était plutôt relax de se balader ainsi et puis en regardant autour de moi, j’ai vu que tout le monde était pieds nus: ils avaient tous laissé leurs chaussures derrière la porte d’entrée et j’étais la seule à les avoir gardées. Je me suis donc empressée de faire de même. L’habitude a mis quelques temps à s’installer.