ece paris ecole ingenieurs

ECE DATING

1 HEURE POUR VOUS CONSEILLER

 

L’ECE Paris propose de vous aider à faire vos choix d’orientation à travers des rencontres personnalisées.

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

20/05/2017

Sur rendez-vous, en fin de journée vous serez alors contacté(e) par le Service des Admissions de l'ECE afin de convenir ensemble d'un rendez-vous.

PORTES OUVERTES

1 JOUR POUR DECOUVRIR L’ECE PARIS

 

Venez à la rencontre de l’ECE Paris pour découvrir la formation d’ingénieur (programme, projets, international, débouchés…).

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

20/05/2017

ECE T@STING

2 JOURS POUR VIVRE COMME UN ELEVE-INGENIEUR

 

Mettez-vous dans la peau d’un élève-ingénieur et venez tester les études d’ingénieur.

je sélectionne
la date souhaitée

Aucune date pour le moment

contact

  • ECE Paris
    Immeuble POLLUX
    37, Quai de Grenelle
    75015 Paris

    Tel : 01 44 39 06 00
    Fax : 01 42 22 59 02

    www.ece.fr - contact@ece.fr

    Établissement d’enseignement supérieur privé, reconnu par l’État, habilité
    par la Commission des Titres (CTI) à délivrer le diplôme d’ingénieur.

besoin d'une information spécifique .

Vous êtes ,
vous souhaitez

Demande de doc > CANDIDATS INTERNATIONAUX

  • * Champs obligatoires suivant

les actualités
L'école

Le reportage de Camille, envoyée spéciale de l’ECE Paris

15
Oct

luc ferry

 

“Je pense que l’idée du bonheur est l’idée la plus absurde de l’humanité.”

 

Ainsi commence le discours de Luc Ferry lors de sa venue au Campus Eiffel, le 1er Octobre dernier. Intitulée “La quête du bonheur : Sagesse ou Illusion ?“, la conférence a traité successivement les différentes thèses philosophiques liées au bonheur, du stoïcisme antique à la psychologie positive moderne.

 

Si la recherche du bonheur constitue une véritable préoccupation pour l’homme moderne, ce phénomène est loin d’être original. Au même titre que les questions sur la nature de l’homme, l’acquisition du bonheur a fait l’objet de nombreuses doctrines depuis la naissance de la philosophie, il y a plus de deux millénaires.

 

A croire que l’homme est malheureux par nature, certains pensent que le bonheur s’acquiert par un travail sur soi. Tandis que d’autres supposent que le bonheur n’est que passager, qu’il s’agit de plaisirs éphémères au détriment d’une réelle béatitude.

 

Parmi les adeptes de la thèse du bonheur par la sagesse, Nietzsche, philosophe allemand de la seconde moitié du 19ème siècle, prône l’amour du monde tel qu’il est : AMOR FATI, aimer le destin. Largement inspiré du stoïcisme antique et des thèses bouddhistes, cette doctrine a pour idéal la réconciliation avec le malheur. Il s’agit de réaliser un travail sur soi afin d’accepter tous les aspects du monde extérieur, incluant souffrance, mort et cruauté du sort.

 

Etre heureux dans un monde malheureux, tel est l’objectif de l’amor fati. Ja Sagen, “dire oui”, dire oui à la réalité du monde extérieur pour obtenir la paix intérieure, le bonheur vrai et durable. Car il est évident que l’homme et le monde qu’il engendre est très loin d’un idéal juste et noble, que la guerre, la torture et l’abandon sont des réalités journalières, il devient nécessaire de se couper du monde extérieur pour ne pas sombrer dans le malheur. Moins regretter, moins espérer, aimer plus. Parce que le passé et le futur ne sont que regrets et espoirs, il s’agit de vivre dans le présent et d’accepter celui-ci sous toutes ses formes.

 

A cette thèse, Ferry oppose des arguments fermes et cinglants : fermer les yeux sur les horreurs de la réalité du monde ne constitue-t-il pas un extrême égoïsme ? Comment vivre heureux quand l’être aimé vit malheureux ?

 

Chacun estimera la justesse de ces arguments selon sa propre expérience, cette question soulevant, sans aucun doute, de nombreux débats.

 

“Il faut être un parfait crétin pour s’imaginer que le bonheur est durable.”

Luc Ferry, 1er Octobre 2015, Campus Eiffel

 

Retrouvez toutes les informations sur les conférences de Luc Ferry au Campus Eiffel sur le site www.parenthese-culture.fr. Inscription en ligne.

 

Camille Gilloots,

élève ingénieure à l’ECE Paris