ece paris ecole ingenieurs

ECE DATING

1 HEURE POUR VOUS CONSEILLER

 

L’ECE Paris propose de vous aider à faire vos choix d’orientation à travers des rencontres personnalisées.

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

17/12/2016

Samedi

28/01/2017

Samedi

25/02/2017

Samedi

18/03/2017

Samedi

20/05/2017

Sur rendez-vous, en fin de journée vous serez alors contacté(e) par le Service des Admissions de l'ECE afin de convenir ensemble d'un rendez-vous.

PORTES OUVERTES

1 JOUR POUR DECOUVRIR L’ECE PARIS

 

Venez à la rencontre de l’ECE Paris pour découvrir la formation d’ingénieur (programme, projets, international, débouchés…).

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

17/12/2016

Samedi

21/01/2017

Samedi

28/01/2017

Samedi

25/02/2017

Samedi

18/03/2017

Samedi

15/04/2017

Samedi

20/05/2017

ECE T@STING

2 JOURS POUR VIVRE COMME UN ELEVE-INGENIEUR

 

Mettez-vous dans la peau d’un élève-ingénieur et venez tester les études d’ingénieur.

je sélectionne
la date souhaitée

Mercredi

09/11/2016

Mercredi

07/12/2016

Mercredi

04/01/2017

Mardi

07/02/2017

Mercredi

01/03/2017

Mardi

11/04/2017

Mercredi

03/05/2017

contact

  • ECE Paris
    Immeuble POLLUX
    37, Quai de Grenelle
    75015 Paris

    Tel : 01 44 39 06 00
    Fax : 01 42 22 59 02

    www.ece.fr - contact@ece.fr

    Établissement d’enseignement supérieur privé, reconnu par l’État, habilité
    par la Commission des Titres (CTI) à délivrer le diplôme d’ingénieur.

besoin d'une information spécifique .

Vous êtes ,
vous souhaitez

Demande de doc > CANDIDATS INTERNATIONAUX

  • * Champs obligatoires suivant

les actualités
Vie étudiante

ECEBORG à la 42e coupe de France de robotique

13
Jun

160613-eceborg_hobot

 

L’édition 2016 de la coupe de France de robotique s’est déroulée à La Roche-sur-Yon, point névralgique de la Vendée.

C’est avec entrain et intérêt que les 2 équipes de l’ECE Paris se sont rendues à cet événement, hissant fièrement leurs couleurs : pour l’une, le bleu clair d’ECEBORG, pour l’autre, le bleu marine d’OpenRobotics.

 

Les règles sont simples. Les équipes ont droit à 1 ou 2 robots, dont l’un, plus petit que l’autre. Les matchs font se rencontrer 2 équipes qui doivent positionner leurs robots sur le plateau de jeu afin d’effectuer des tâches en totale autonomie et remporter un maximum de points et avancer dans la compétition.

Parmi les tâches, il y avait : déplacement de blocs en bois, fermeture de portes, pêche de poissons, et celle qui rapporte le plus de point, construction d’une muraille à partir de blocs. Autant préciser que rares furent les robots capables de la construire.

 

160613-cdr_eceborg

 

L’homologation ne représentait qu’une formalité pour les 2 équipes, qui la passèrent avec brio. Gali IX et Baby Gali de l’équipe ECEBORG passèrent donc l’homologation statique, à savoir, la vérification des dimensions requises pour être autorisé à disputer les matchs de qualification, et la présence sur le robot, d’actionneurs : bras mécanique effectuant une action particulière. L’homologation dynamique, quant à elle pris un peu plus de temps à ECEBORG, qui dû s’y reprendre à deux fois par souci de communication entre les arbitres et l’équipe.

Cependant, il n’est pas dit que le dernier homologué ne soit pas premier lors des matchs !

Et c’est précisément ce que démontrèrent Gali et Baby Gali lors des épreuves où ils terminèrent la compétition en 42e position sur 150 participants, et plus de 200 inscrits.

 

La coupe de France de robotique est une belle occasion pour des équipes, qui ne se seraient jamais rencontrées, de s’affronter et d’échanger de bons conseils sur comment améliorer leurs robots, mais aussi de rigoler de problèmes de fonctionnement de certains robots.

En effet, il arrive souvent qu’au moment du démarrage, sans crier gare, le robot décide, encore une fois, en totale autonomie, de ne pas démarrer.

C’est toujours un choc pour l’équipe qui tire la cordelette de démarrage et découvre que son robot décide d’être capricieux.

 

Cette année, la coupe s’est soldée sur la victoire de Space Crackers dont le robot a su se démarquer des autres par ses accélérations fulgurantes, et ses bras mécaniques qui lui ont permis de construire la muraille presqu’à chaque épreuve, lui rapportant toujours plus de points.

Ce qui fut impressionnant, c’était la rapidité avec laquelle le robot se rendait compte qu’il était face à un obstacle, et que même lancé à pleine vitesse, il était capable de freiner, s’arrêter, évaluer la situation et soit continuer, soit se retirer pour effectuer d’autres tâches. ECEBORG devra s’inspirer de ces technologies et revenir de plus belle dans l’espoir de remporter cette première place tant convoitée.

 

A l’année prochaine donc !

 

Florian ADONIS