ece paris ecole ingenieurs

ECE DATING

1 HEURE POUR VOUS CONSEILLER

 

L’ECE Paris propose de vous aider à faire vos choix d’orientation à travers des rencontres personnalisées.

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

09/12/2017

Samedi

16/12/2017

Samedi

03/02/2018

Samedi

03/02/2018

Samedi

03/03/2018

Samedi

17/03/2018

Mercredi

23/05/2018

Mardi

29/05/2018

Sur rendez-vous, en fin de journée vous serez alors contacté(e) par le Service des Admissions de l'ECE afin de convenir ensemble d'un rendez-vous.

PORTES OUVERTES

1 JOUR POUR DECOUVRIR L’ECE PARIS

 

Venez à la rencontre de l’ECE Paris pour découvrir la formation d’ingénieur (programme, projets, international, débouchés…).

je sélectionne
la date souhaitée

Samedi

09/12/2017

Samedi

16/12/2017

Samedi

03/02/2018

Samedi

03/02/2018

Samedi

03/03/2018

Samedi

17/03/2018

Mercredi

23/05/2018

Mardi

29/05/2018

ECE T@STING

2 JOURS POUR VIVRE COMME UN ELEVE-INGENIEUR

 

Mettez-vous dans la peau d’un élève-ingénieur et venez tester les études d’ingénieur.

je sélectionne
la date souhaitée

Mercredi

08/11/2017

Mercredi

06/12/2017

Jeudi

04/01/2018

Mercredi

31/01/2018

Mercredi

14/02/2018

Jeudi

01/03/2018

Mercredi

07/03/2018

Mercredi

04/04/2018

Mercredi

16/05/2018

contact

  • ECE Paris
    Immeuble POLLUX
    37, Quai de Grenelle
    75015 Paris

    Tel : 01 44 39 06 00
    Fax : 01 42 22 59 02

    www.ece.fr - contact@ece.fr

    Établissement d’enseignement supérieur privé, reconnu par l’État, habilité
    par la Commission des Titres (CTI) à délivrer le diplôme d’ingénieur.

besoin d'une information spécifique .

Vous êtes ,
vous souhaitez

Demande de doc > CANDIDATS INTERNATIONAUX

  • * Champs obligatoires suivant

les actualités
Evenements Campus

Une école gonflée à « block » !

14
Oct

 

 

En octobre 2016, Eureka Certification a organisé en partenariat avec l’ECE Paris la « Merkle Conference », l’évènement « Blockchain » 2016 !

 

L’occasion d’inviter au campus Eiffel l’une des figures bitcoin les plus respectées à l’international : Andreas M. Antonopoulos.  

 

La conférence disponible sur : http://www.merkleconference.com/ était diffusé en live et les internautes avaient la possibilité de réagir en direct avec le hashtag #MCONF.

 

Nous nous sommes tournés vers deux élèves-ingénieurs, Lisa Cot et Pierre Bressant en dernière année du cycle ingénieur à l’ECE Paris pour faire un point sur cette soirée passionnante :

 

“La conférence portait sur les blockchains dans un premier temps et sur le bitcoin dans un deuxième temps. Le blockchain est une façon sécurisée de générer du bitcoin. Elle est utilisée pour assurer la traçabilité des transactions Bitcoin et empêcher qu’un utilisateur mal intentionné essaie de dépenser ses bitcoins auprès de deux destinataires différents au même moment.

 

M. Antonopoulos a mené la conférence d’une main de maître, en commençant par le récit d’une petite histoire pour illustrer le besoin et l’utilisation du bitcoin. Il a ensuite exposer les problématiques et les enjeux. Il a fini par répondre aux multiples questions sur le sujet. Il était très à l’aise et parlait bien anglais. La présentation était très agréable et facile à comprendre.

 

Le bitcoin est une monnaie disponible uniquement sur internet. Le but est de simplifier les échanges, sans payer de taxes. Le bitcoin est décentralisé, l’Etat ne peut pas le contrôler.  Plus il y a d’acteurs, plus les transactions sont sécurisées et permet d’ailleurs à ce secteur d’être en plein boom. Mr Antonopoulos a beaucoup insisté sur la dimension sociale du bitcoin : c’est une monnaie où lors d’une transaction, le receveur reçoit exactement la somme donnée par le donneur. Il a illustré ses propos en parlant de la crise en Grèce, quand les banques sont tombées en banqueroute entrainant une perte du patrimoine de la plupart des habitants. Si les habitants avaient eu des bitcoins, ils n’auraient pas eu ce problème (car le bitcoin n’est pas stockés par des banques). Le problème du bitcoin reste que les transactions sont plus difficiles à mettre en place que nos moyens de paiements actuels. Il serait donc surprenant de voir un changement spontané de notre monnaie.

 

Cette conférence offre de belles perspectives pour des projets ayant une dimension sociale et qui pourraient reprendre des idées comme l’utilisation du bitcoin pour sauver une partie de l’argent durant la transaction. Par exemple, dans notre projet Infomeless, projet visant à implanter des bornes connectées pour les sans-abris dans Paris, le bitcoin pourrait être utilisé par les SDF pour payer et donc avoir des produits moins chers (les taxes ne sont pas appliquées). Autre projet possible et intéressant : les simplifications des transactions bitcoin !”